+1

Actualités

NOUVELLE PRIME A LA RENOVATION ENERGETIQUE

NOUVELLE PRIME A LA RENOVATION ENERGETIQUE

 

Le gouvernement a lancé sa prime énergie, qui remplace désormais le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE).

 

Depuis mercredi 8 janvier 2020, le gouvernement a lancé une nouvelle aide financière à la rénovation énergétique en remplacement du précédent système de crédit d'impôt et les aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANHA).

Cette aide est baptisée MaPrimeRénov' et son montant dépendra des travaux envisagés et du niveau des revenus du ménage qui en font la demande.

 

Comment ça fonctionne ?

Pour aider les particuliers à déterminer le montant de la prime dont ils peuvent bénéficier, un site internet - www.maprimerenov.gouv.fr - et un numéro de téléphone - 0.808.800.700 - sont à leur disposition.

Elle doit être utilisée sur une période de 5 ans. Le montant maximal, par ménage, est de 20.000 euros, à savoir cependant que seule la moitié la plus modeste des ménages peut actuellement bénéficier de la prime. Le reste des particuliers éligibles continueront à bénéficier du crédit d’impôt cette année pour basculer à leur tour dans la prime début 2021. Les 20% des ménages les plus riches sont exclus de ce dispositif pour la grande majorité des travaux. Des plafonds de ressources ont été établis ainsi que des zones géographiques

            Le versement de la prime devrait se faire dans les 15 jours suivants la validation de la demande, à la fin des travaux, pour payer les artisans. Les entreprises devront être certifiée RGE (reconnue garant de l’environnement).

 

Pour quels travaux ?

            Uniquement pour les travaux énergétiques : isolation, chauffage, ventilation et la réalisation d’audits énergétiques ; pour les résidences principales dont la construction est achevée depuis deux ans minimum.

 

MaPrimeRénov’ et les autres aides

            Cette nouvelle prime énergie est cumulable avec d’autres aides à la rénovation telles que les Certificats d’économie d’énergie (CEE), l’éco-prêt à taux zéro, le chèque énergie ou encore les aides proposées par les collectivités locales. En revanche, impossible de la cumuler avec l’aide Habiter Mieux Sérénité de l’Anah.